Des groupes demandent de désarmer les policiers et de réduire leur budget de moitié

Des groupes qui forment la Coalition pour le définancement de la police demandent de désarmer les policiers et de les priver même de matraques, de pistolets Taser et de poivre de Cayenne.

Ils demandent aussi de réduire de 50 % une somme de 665 millions de dollars qui serait octroyée au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et de verser cet argent aux communautés noires, autochtones et autres groupes "oppressés".

De même, ils demandent de décriminaliser toutes les drogues ainsi que le travail du sexe, et de "libérer les détenus et supprimer les casiers judiciaires reliés aux drogues et au travail du sexe".

Des groupes qui forment cette coalition ont rencontré la presse, mardi à Montréal, pour exposer leurs revendications. Parmi eux, on retrouve Black Lives Matter Montréal, Stella (qui représente des travailleuses du sexe) et Solidarité sans frontières.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: