Québec demande aux policiers de mettre fin aux «interpellations aléatoires»

Les interpellations policières «aléatoires», souvent associées au profilage racial, pourraient bientôt être chose du passé. Le ministère provincial de la Sécurité publique a modifié ses directives afin de mettre un terme à ces pratiques controversées.

L’organisme gouvernemental a ajouté un chapitre à son Guide de pratiques policières, lequel sert d’outil pour l’élaboration de politiques dans les services de polices municipaux. Le MSP souhaite désormais «s’assurer que l’interpellation policière n’est pas aléatoire ou sans fondement».

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: