Des manifestants demandent au SPVQ d'admettre le profilage racial

Environ 250 manifestants rassemblés à Québec, dimanche, ont demandé au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) d'admettre la pratique du profilage racial et la reconnaissance, par le gouvernement du Québec, de l'existence du racisme systémique.

Le rassemblement a pris naissance dans le stationnement du stade Canac. Il s'agit d'une initiative de la Coordination des actions contre le racisme, dans le cadre de la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale.

Cette année, l'organisme demande précisément au gouvernement du Québec de reconnaître l'existence du racisme systémique.

Elle demande aussi une plus grande implication de la Ville de Québec dans la lutte contre le racisme, dont la reconnaissance, par la police, du recours au profilage racial. "Au niveau du profilage racial, on veut d'abord une admission de la problématique", a lancé Maxim Fortin, de la Ligue des droits et libertés, section Québec, qui a participé au rassemblement.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: