Les constables spéciaux du métro ne pourront pas utiliser de Taser

Lorsqu’ils obtiendront le statut de constables spéciaux en juillet prochain, les inspecteurs de la Société de transport de Montréal (STM) qui travaillent dans le métro ne pourront pas utiliser d’arme à impulsion électrique (Taser) ou de poivre de Cayenne.

Dans un rapport dévoilé mardi, la Commission de la sécurité publique de la Ville de Montréal recommande à la STM de confirmer l’interdiction du port d’arme à feu ou d’armes intermédiaires autres que le bâton télescopique pour ses futurs constables « afin de rassurer le public ».

Une résolution à cet effet sera d’ailleurs soumise à la prochaine séance conseil d’administration de la STM afin de spécifier que l’utilisation d’armes à feu, de Taser ou de poivre de Cayenne sera interdite pour les futurs constables spéciaux, peut-on lire dans le rapport de la Commission de la sécurité publique présidée par le conseiller Alex Norris.

Rappelons que le statut de constables spéciaux, qui doit entrer en vigueur à compter du 1er juillet prochain, accordera plus de pouvoirs aux inspecteurs. À l’heure actuelle, un inspecteur ne peut procéder à l’arrestation d’une personne qui aurait commis un crime s’il n’en a pas été témoin et il doit faire appel aux policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Les inspecteurs pourront aussi intervenir pour dégager les voies réservées qui seraient obstruées par des véhicules en faisant remorquer ceux-ci. De plus, ils seront assujettis à la Loi sur la police et se retrouveront sous l’autorité du Commissaire à la déontologie policière.

Le nouveau statut soulevait cependant des inquiétudes quant au recours aux armes intermédiaires que pourraient utiliser les constables spéciaux. À la suite de l’arrestation musclée d’une personne trans à la station de métro Jean-Talon le 17 avril dernier, le conseiller indépendant Marvin Rotrand s’était d’ailleurs inquiété des nouveaux pouvoirs accordés aux inspecteurs et de la possibilité qu’ils puissent recourir à des pistolets à impulsion électrique ou à du poivre de Cayenne.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: